La chapelle sixitine : une œuvre encore très appréciée des touristes

La chapelle sixitine : une œuvre encore très appréciée des touristes

Vers la fin des années 1400, la Chapelle Sixtine est bâti au centre des palais pontificaux du Vatican par le Pape Sixte IV. C’est un édifice religieux de la Renaissance, mais aujourd’hui elle demeure parmi les musées du Vatican.  

A quoi la chapelle Sixtine doit son succès ?

La Chapelle Sixtine est le lieu consacré où les cardinaux se réunissent en conclave lorsqu’un nouveau Pape doit être élu. En outre, la Chapelle Sixtine remplace la capella magna qui était une pièce du moyen âge où le Pape célébrait les liturgies mais la Sainteté y recevait également la cour pontificale et les ambassadeurs. L’architecture de la Chapelle Sixtine est unique avec ses dimensions 40×13 mètres et une hauteur de plafond atteignant 21 mètres, avec une voûte en berceau et une douzaine de fenêtres cintrées.

la-chapelle-sictine.jpg

Le bâtiment est sécurisé par une galerie extérieure, et une cloison en marbre qui divise la Chapelle en deux dont une partie réservée aux clergés et l’autre aux fidèles. A noter que le rapport entre la hauteur et la largeur de la chapelle rappelle le nombre d’or dont  21/13=1,618….. Il ne faut oublier que la construction et la décoration de la chapelle ont vu la participation des plus grands artistes de la Renaissance, dont Michel Ange, Le Pérugun, et autres. L’œuvre intitulée Création d’Adam pour décorer le plafond  ainsi que l’œuvre jugement dernier  sont toutes de Michel Ange.

Comment Michel Ange a-t-il fait pour la réaliser ?

Pour réaliser la peinture,  Michel Ange a mis environ 3 années. Il devait peindre la voûte en deux reprises car l’échafaudage sur mesure n’a permis d’atteindre que la moitié de la surface. C’était la zone au-dessus de la porte que Michel attaquait en premier, puis le mur du côté ouest, passant  par le dessus de l’autel jusqu’au côté Est.

michel-ange.jpg

Progressivement, Michel Ange a peint les pendentifs de Judith  et Holopherme, le prophète Ezechiel, puis les neuf histoires centrales dont ‘Ivresse de Noé. N’ayant pas été satisfait des prestations de ses anciens compagnons, Michel Ange s’est proposé de terminer seul tous les travaux de peinture de la Chapelle Sixtine, et ce comportement restait et demeure dans tout l’histoire de l’art, bien que tout ceci se passait vers 1508.